Bonnillet

 Bonilhet, Bonylet, Bonnillet … A travers l’histoire, de nombreux écrits communaux, nous racontent l’existence du hameau de Bonnillet.

Le hameau et ses habitants ont toujours fait partie de la commune, tout en vivant leur propre histoire. Ainsi, au XVème siècle, les « seigneurs » référents du fief de Bonnillet bénéficiaient de droits féodaux sur les paysans plus pauvres du hameau. Au début du XXème siècle, le hameau possède son lavoir, permettant aux mères de familles et aux laveuses professionnelles de s’enquérir de leur tâche sur place. De même, l’épicerie-bar de la famille Métayer a existé jusque dans les années 50 (face à l’actuel stop, en arrivant de la RN10) proposant un commerce de dépannage aux habitants ...

Mais l’histoire ne commence pas là …

De la pierre…

Selon toute vraisemblance, à l’époque gallo-romaine, les habitants du  hameau exploitent déjà les carrières de pierre présentes sur le site. La proximité de la Voie Romaine (secteur Fontaine/ Montamisé) en favorise le commerce. L’extraction de ce calcaire tendre est la plus ancienne industrie de la commune. Elle connaît une augmentation de son activité après la seconde guerre mondiale, lors de la reconstruction, donnant très nettement à Bonnillet une connotation ouvrière malgré des paysages plutôt agricoles en surface. Aujourd’hui encore, l’activité perdure avec des entreprises comme Rocamat, même si la fourniture de pierres pour parement dépasse aujourd’hui la production de pierres de taille. Les pierres de ces carrières ont permis la construction de très belles maisons bourgeoises tel que le logis de Bonnillet qui date de 1875.

… Et de l’eau

De l’époque gauloise jusqu’au Moyen Age, le seul moyen de traverser le Clain est le gué (endroit d’une rivière où le niveau de l’eau est assez bas pour traverser à pied). Les siècles suivants voient l’évolution rapide de la navigation. Le Clain est alors envahi par de nombreuses embarcations : pêche, transport d’animaux, de récoltes … A cette époque, les seigneurs de Guignefolle bénéficient de droits féodaux notamment du droit exclusif de traversée de la rivière. Rapidement, ils instaurent un droit de passage payant au niveau de Bonnillet, le bac de Bonnillet. Jusqu’à la révolution française, les hommes continuèrent à payer le bac pour traverser avec charrettes et marchandises. Après l’abolition des privilèges, la commune reprit l’exploitation du bac jusqu’à la fin du XIXème siècle.

En 1897, le pont de Bonnillet fit partie d’un programme départemental de construction de ponts. Destiné à favoriser les échanges, le pont a été financé par la commune, par un emprunt mais aussi par une souscription volontaire lancée auprès des 37 propriétaires intéressés par ce nouvel axe de communication (agriculteurs et société exploitant les carrières essentiellement). Cet ouvrage sonna le rattachement géographique définitif de Bonnillet à la commune.


Preuilly

Dimanche 28 Mai 2017
19° / 32° Mostly Clear
> Prévisions météos




Rester informer grâce aux alertes.
   © Agence Fauve